J'ai une bonne mémoire. J'ai des souvenirs à l'age de deux ans, des tas de souvenirs de notre vie en Equateur entre 3 et 6 ans. Et évidement, je me souviens de mon année de CP.

Le fait d'être malade, et de poster la couverture d'un album de Martine, m'a replongée dans un souvenir.

Pendant l'hiver 86, je vivais en Provence, et j'avais 6 ans. J'ai du déjà vous le dire plusieurs fois, mais le CP reste un souvenir très traumatisant. J'avais beaucoup de mal à écrire, je faisais des tonnes de fautes, et je rêvais beaucoup quand je ne comprenais rien, mais j'adorais lire. Cet hiver là, j'ai eu la grippe. Je me souviens qu'il neigeait (oui en Provence! l'hiver 86 fut particulièrement froid), et que ma maman était venue me chercher à l'école à pied. Elle ne conduisait pas encore, et on vivait près de l'école. 

Le docteur était venu à la maison. Je me souviens que j'avais très mal dans la joue, et que ça faisait comme un bouton tout lisse quand je passais ma langue dessus. Le docteur avait regardé et m'avait dit que c'était un aphte. C'était mon premier (le premier d'une longue série, j'ai une bouche à aphtes, mais maintenant j'ai trouvé le produit miracle pour qu'ils ne durent pas). Je me souviens que j'avais des courbatures, très froid, puis très chaud, mal à la gorge, du mal à respirer, mais que ce qui me faisait le plus mal c'était ce maudit aphte. 

Ma maman était allée me chercher des médicaments, mon père était en déplacement, et elle avait du me laisser seule à la maison. Elle m'avait recommandé de n'ouvrir à personne. Je m'étais endormie, et j'avais fait un cauchemard. Quand je m'étais réveillée, elle était là, elle m'avait donné mes médicaments, je rechignais toujours pour les prendre, alors elle m'avait dit "si tu prends tous les médicaments, il y aura une surprise". La surprise c'était "Martine est malade".

Soudain, l'idée d'être malade m'était apparu comme une bénédiction, d'accord j'avais la bouche qui brulait, mais j'étais à la maison au chaud, au lieu de m'ennuyer dans la classe de cette vipère de Mme M., et j'avais eu un livre, et le docteur avait dit que je devais rester au lit pendant 5 jours.

Qu'est ce que c'est bon la grippe quand on a 6 ans, et une maman qui vous prépare des chocolats chauds et lit des histoires avec vous.

Le lendemain j'ai dit à ma maman: "maman, j'ai fini mon livre, il faut que tu m'en achète un autre", et elle m'a répondu "mais ma puce, je peux pas t'acheter des livres tous les jours, sinon il ne restera pas d'argent pour acheter à manger, il faut que tu relises ceux que tu as déjà!"