Je n'écris presque plus, mais surtout j'ai cessé de parler de mes élèves, il faut croire que ces dernières années ce n'était pas ce qui me préocupait le plus. J'ai eu de grosses grosses difficultés l'an dernier avec la classe dont j'étais PP.

Cette année je me régale, j'ai des classes très sympa, je me suis faite à mon service de 20 heures + Coordinatrice + PP (mais ouf je ne suis plus PP 3ème), mais surtout je m'éclate avec mes classes. TOUTES! Des le début de l'année le courant est super bien passé. Est ce que mon discours de rentrée est bien rodé? Est ce une sorte d'état de grâce qui n'arrive que tous les 10 ans (putain j'espère pas) mais je vais au boulot avec PLAISIR, je suis vraiment heureuse de les retrouver avant les vacances, je m'éclate à préparer leurs séquences.

Alors quand mon ventre a commencé à s'arrondir je me suis posé la question, je leur dis? Je leur dis pas? J'attends qu'ils viennent me demander un par un discrétos à la fin des cours "euhhh Madaaaaaaaame, vous avez pas un peu pris là au niveau du ventre?"Et puis la relation est tellement bonne avec eux, que c'est venu assez naturellement avant les vacances de Février.

 

"_ Madame? on peut faire une fête avant les vacances de Février? Et on apporte des spécialités espagnoles?

_ Ben en fait, j'adorerai, mais voilà, il faut absolument qu'on avance dans le programme, parce que je ne vais pas pouvoir finir l'année avec vous...

_ Quoi? mais on ne veut pas d'autre prof, madame surtout dites que ce sera pas madame E. (sourire interne de bitch qui adore être la prof préférée des élèves même si elle ne l'avouera jamais)

_ Madame vous allez bien, vous êtes malade???

_ .... je ne pourrai aller que jusqu'à fin Mai, et comme se sera pratiquement la fin de l'année je ne pense pas que je serais remplacée

_ ah bon ça va, on veut pas un autre prof que vous Madame

_ Mais bon tout ça c'est pour une très bonne cause, c'est parce que j'attends des bébés.

Et là....

 

ObamaHealthCareApplaud

oprah

Standing ovation

 

Standing Ovation!! J'vous jure, j'ai rien compris, déchainés qu'ils étaient (oui Oprah et Barrack étaient en visite dans ma classe ce jour là).

_ Madaaaaaaame, je suis trop contente pour vous!

_ Madame je vous amènerai un cadeau pour votre bébé!

_ Madame vous avez dit DES bébés?????

 

Evidement j'ai failli pleurer, ils m'ont émue mes p'tits choux! (oui bon ça va, c'est les hormones). Mais vraiment c'était très étrange, un moment de partage avec eux très émouvant qui m'a conforté dans mon choix de leur avoir dit, je le le sentais bien, et j'ai bien fait.

Ils sont devenus hyper protecteurs avec moi c'est dingue.

_Madame je porte votre sac dans l'escalier, c'est trop lourd hein.

_ Madame vous voulez un biscuit, nan mais il faut bien manger dans votre état hein.

_ Chut, tais toi, la dame parle, il ne faut pas énerver la dame, c'est pas bon pour ses bébés.

_ Madame vous avez eu raison de nous gronder, on aurait du mieux apprendre notre leçon.

 

C'est à dire que je les aimais déjà beaucoup mes élèves de cette année, même les grandes gueules, même les faignasses, mais là, là enfin c'est indescriptible, je ne le redirais jamais assez, le meilleur conseil qu'on m'ait donné pendant mon année de stage:

"Aimez les, ils vous le rendrons au centuple"

Et c'est vrai, regardons les avec bienveillance, avec une réelle envie de leur transmettre notre savoir, même si on sait qu'ils ne retiendront que 5 % de ce qu'on essaye de leur faire passer, s'acharner à le faire passer quand même. On en chie les premières années, mais on en CHIE putain, mais au final cette bienveillance elle revient un jour, enfin je trouve...