Jour 28/ 1

Un petit essuyage post pipi, une petite trace rosée sur le papier. Vérification? Redite. Soupir. On attrape un tampon dans la boite, on garde ses larmes, on n'en est pas encore là, ça fait qu'un an et demi qu'on essaye après tout, les larmes seront pour dans 6 mois. On remonte sa culotte en même temps que son moral et sa joie de vivre, et c'est reparti pour un cycle.

 

Jour 2

On se dit qu'après tout ça sera pour le mois prochain, et que du coup ça laisse un mois de plus pour perdre un ou deux kilos, sachant que si ça marche on en prendra facile 15. Et puis on reprend son agenda, et on marque, et on compte.

Jour 10

On commence à faire pipi sur un petit bâton pendant 5 jours, pour qu'il vous dise que votre corps fonctionne, qu'il doit produire des ovules puisque le test dit avec une régularité de métronome le 14ème jour: deux trait bon pour baiser.

Jour 14

Alors, envie ou pas envie, fatigue ou pas fatigue, on s'attelle à la tâche en se disant que c'est pour la bonne cause. Pas toujours les meilleurs embrassades du cycle, mais l'envie de bien faire quand même. Généralement le corps réclame, à grand coup d'hormones une bonne bousculade, la nature semble bien faite... sauf que le taux d'hormones n'est pas transmissible à l'Homme, et il n'est pas toujours sur la même longueur de LH, mais comme c'est l'Homme, il dit: bon allez, fatigue ou pas, on s'y met, et on admet que quand même il fait les choses bien.

Jour 16

Il y a plus de pic de L.H. , mais on l'aime, et on a envie de l'exprimer, de tout son être, alors on fait l'amour pour faire l'amour, parce qu'on aime ça, pas parce que c'est le jour où il faut.

Jour 20

On repense à ce jour où on avait 19 ans et on s'est dit en touchant son ventre: désolée mais ce ne sera pas toi, je suis trop jeune, et j'ai trop peur, et ton fécondateur n'est pas très fiable, il va se barrer à la première occas parce qu'il n'est pas prêt. On s'est dit qu'on ne regretterait pas, sauf si on arrive pas à avoir d'enfant plus tard, et on s'efforce de penser que plus tard ce n'est pas maintenant, que ce plus tard n'arrivera jamais, parce que :

_ dans la famille toutes les femmes sont des pondeuses!

_ et si on est tombées enceintes une fois pourquoi on rééditereait pas?

_ et les FIV c'est pas fait pour les chiens.

On continue à penser...

Et après tout même Miranda avec un seul ovaire est tombé enceinte de Steeve qui n'avait plus qu'une couille!

Et ma voisine Marie, 15 ans de traitements pour finir par avoir un 3ème bébé fécondé In Vivo (et in coïtus de ce que j'en sait) après deux FIV réussies.

Et mon pote qui m'a avoué un peu honteusement, tu sais, avec Jeanne on va devoir faire des FIV parce que mes spermatozoïdes sont trops lents, et puis pas très présents en plus, pas top d'apprendre ça pour un mec, tu prends un bon coup à la virilité là.

Et qu'il y a trois élèves en cloque cette année au COLLEGE, oui au COLLEGE, une en 3ème, une en 4ème et une en 5ème.

Et à l'infirmière qui a raconté l'année dernirère qu'elle avait une élève enceinte qui lui avait dit "mais je pensais que si on faisait l'amour debout on tombait pas enceinte?", et toi tu penses que tu as bunga bungué bien sachement allongée, et que après tu restes trois plombes étendue dans le lit pour laisser les tétards faire leur travail, que tu as lu toute la littérature internesque pour savoir s'il fallait lever les jambes les soirs de lune en implorant gaïa ... ou pas.

Jour 25

Tu commences à te dire que dans 3 jours tu sauras, et qu'il faut avoir de l'espoir, que ce mois ci pourrait être le bon, après tout pourquoi pas? Après tout tu sais que ton corps fonctionne plutôt bien, parce que tous les 28 du mois bim, ça tombe, et tous les 14 bim deux trait sur le bâton, allez on positive!

Jour 28

Un petit essuyage post pipi, une petite trace rosée sur le papier. Vérification? Redite. Soupir. On attrape un tampon dans la boite, on garde ses larmes, on en est pas encore là, ça fait qu'un an et demi qu'on essaye après tout, les larmes seront pour dans 6 mois. On remonte sa culotte en même temps que son moral et sa joie de vivre, et c'est reparti pour un cycle.