Voilà, après des mois d'idylle, après avoir passé deux mois avec mes parents cet été, j'ai enfin réussi à leur dire "j'ai un amoureux depuis quelques mois, et je ne sais pas bien comment vous le dire... mais il est guadeloupéen, et enfin, bon du coup vous vous en doutez...il est noir."
Pour entendre la réponse à laquelle je m'attendais... "tu sais ma puce, si tu es heureuse, on est heureux pour toi, le plus important c'est qu'il prenne soin de toi, que vous vous entendiez bien, et je pense qu'on s'entendra bien avec lui, s'il te plait c'est qu'il a des qualités qui nous plairont".
Quelquefois il faut des mois pour réussir à traverser la rue, et pourtant on sait que de l'autre coté il y a la même chose, la rue, le trottoir, des voitures garées sur le coté, et peut être aussi du jasmin qui embaume la rue...
RENCONTRE pour noël, les parents viennent passer les vacances en G*ad*. Galilée à les genoux qui tremblotent...