Retrouvailles avec les 3ème chouchou en fin de journée. Je suis trop contente, on a enfin reçu les nouveaux manuels qui déchirent leur race, qui vont m'économiser des heures de montage Photofiltre pour mettre un max de docs en un minimum de photocopies, que tellement ils sont beau, tellement ils sont adaptés au Cadre européen les élèves ils vont tous ressortir du collège avec le niveau B1 (avant on avait Continentes, attendez, je vais vomir, voilà, ça va mieux, enfin, parait qu'il y a dix ans c'était le top... Moi je le trouve nul à chier).
Donc je retrouve mes élèves dans la cour. Ils se rangent (tiens? ils savent encore se ranger). Et donc une fois la file bien faite, je leur dit
" Demi-tour droite, on va au CDI"
Mais arrivés au CDI, point de documentaliste, CDI fermé (la prochaine prof Doc qui me dit que vous bossez beaucoup plus que nous je lui fous ma tong dans la gueule! Le CDI il est toujours fermé quand t'as besoin d'y aller _ loi de Murphy article 666z.).
Bon, alors comme ils sont rangés devant le Cdi, je donne un contre ordre "demi tour droite, on retourne dans ma salle on ira chercher les livres demain" (putain de bordel, j'ai pas fait mes photocops parce que je pensais avoir les livres, va falloir les occuper une heure).
Donc demi-tour. Pierre me dit: "Vous me faites tourner la tête madame"
Lidia est interloquée (même si elle sait pas ce que ça veut dire interloquée) "Madaaaame, Pierre vous draaaague"
Pierre: "mais non, j'étais en fin de file, alors on a fait demi tour et j'étais en début de file, et on refait demi tour alors je suis à nouveau en fin de file, c'est pour ça que je dis vous me faites tourner la tête".
Je chantonne "Tu me fais tourner, la tête..."
Pierre: " Oulà Madame, je vais le dire à toute la classe, je fais tourner la tête de la dame..."
Pierre s'est assis au premier rang, et pendant tout le cours il a fait du charme, des petites blagues, des taquinneries à sa voisine, il faisait rouler sa tête, tout en levant la main et participant au cours. C'est ça mes 3ème chouchou, c'est des blagues et des taquinneries toujours sympa, c'est toujours dans un bon esprit. Finir le jeudi avec eux (et le vendredi aussi d'ailleurs), c'est l'assurance de sortir du bahut en adorant mon métier. D'habitude les dernières heures de cours c'est toujours les trucs qui dérapent, les élèves que t'as envie de fracasser à coup de hache double tranchant (et pourquoi pas cloutée aux orties après tout? histoire que ça picote avant de couper).
En fin d'heure voilà Marie, ma cops assistante d'éducation qui vient chercher le cahier d'appel. Marie est top, c'est elle qui me rencarde pas mal en potins languedeputassiers sur les profs croutons du collège, potins livré chaque matin par Radio élèves Langue de Pute. Genre qui est absentéiste, qui ne tient pas ses classes, qui arrive toujours en retard, qui met 6 semaines à corriger un paquet de copies. J'aime beaucoup, c'est souvent ceux qui pètent plus haut que leur cul. Marie est jeune est jolie, et évidement, dès qu'elle rentre un pic de testostérone monte soudain dans la salle. Les garçons ont un sourire niais. Quand elle ressort Pierre dit "vous pouvez me donner son numéro de portable madaaame?"
Ces jeunes sont d'une inconstance? On est là, on est leur prof glamour préférée, il vous disent que vous avez un beau collier, des nouvelles pumas trop kiffantes, mais comment qu'il est trop frais votre jean Madame, Madame vous êtes trop belle aujourd'hui ça vous  va mais trop bien ces boucles d'oreilles avec cette chemise , et voilà qu'une assistante d'éduc rentre dans la salle et tout est oublié!