Merci,
je n'ai pas fait le calcul exact, mais j'ai reçu une quarantaine de messages, via les mails ou directement sur l'ancien blog, et ça ma sacrément fait chaud au cœur de voir surgir tous les lecteurs de l'ombre. Je n'imaginais pas que tant de gens ne soient pas juste de passage et qu'après être tombés par hasard sur le blog soient restés et soient devenus des lecteurs réguliers.
Maintenant, si beaucoup de monde me dit avoir trouvé en sautant de blog en blog, ou en tapant le nom de ma profession ainsi que ma discipline, ou encore le nom de l'île ou j'habite, personne n'avoue être tombé là avec "photo de mycose vaginale", et pourtant je peux vous dire que ça revient au minimum une fois par semaine dans les stats! (Et d'ailleurs là, je l'ai habillement replacé parce que bon, je voudrais pas perdre mon lectorat de tarés! Il faut qu'ils puissent me retrouver les pauvres, peut être que je vais finir par leur envoyer ces foutues photos d'ailleurs, les pauvres, savent pas chercher, faut aller sur google image!)
Merci beaucoup pour tous ces compliments, je crois que ce qui me fait le plus plaisir (en dehors du fait que beaucoup m'écrivent des choses du genre "M**u, tu es une déèsse, tu mérites le Pulitzer, je tuerai pour avoir ta plume, ton esprit acéré et fin, ton mordant légendaire) c'est que beaucoup me disent que ça vous fait rire. Et je suis folle de joie parce que c'est vraiment le but recherché, faire rire, rendre des situations que je vie vraiment ridicules pour faire rire et pour m'aider à relativiser.
Cet après midi j'étais avec des copines, l'une d'elle me parlait de son couple, et me disais que son copain devrait aller voir un psychologue et elle aussi, parce qu'ils étaient trop dans leurs problèmes et avaient besoin d'un regard extérieur. Je me rend compte que l'écriture dans ce blog agit sur moi comme une thérapie, vos remises en question, vos interventions, vous encouragements, vos avis m'aident beaucoup. Me livrer m'aide à faire le point sur beaucoup de choses, l'écriture exigeant que je structure un peu ma pensée.
Alors un grand MERCI à tous, à ceux qui commentent ou qui restent dans l'ombre à ceux qui ont suivi, à ceux qui restent, à ceux qui partent et reviennent,  à ceux qui n'ont fait qu'un passage, le déménagement m'a au moins permis de voir que j'ai plus de lecteurs que ce que je pensais, et que, à ma minuscule échelle, j'apporte un moment de détente, de rire et d'insousciance pour un court instant à certains.
Quand j'étais ado j'aimais beaucoup écrire, et je me disais qu'un jour j'aimerai écrire et publier un roman. J'ai l'écriture facile, j'ai de l'imagination quand on me lance sur un sujet (en rédaction par exemple j'étais toujours inspirée), mais aujourd'hui j'ai réalisé que pour inventer une histoire de A à Z je ne suis qu'une incapable. Je manque de créativité, et je n'arrive à écrire que sur des choses qui me touchent directement (MOI MOI MOI, bon ok, faut peut être vraiment que je vois un psy ;-), alors écrire sur un blog ça comble mon rêve d'adolescente, surtout quand j'ai  des merveilleux retours comme ceux que j'ai eu ces jours ci..